La mobilisation du Réseau éducation sans frontières (RESF) à St Brieuc

24 juillet 2017 à 4h17 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Il se bat pour que le service du 115 prenne en charge plusieurs familles demandeuses d’asile qui vivent à la rue... Notamment un couple et leurs 3 enfants, âgés de 8 à 11 ans.
L'ensemble de ces familles (congolaises, kosovares, albanaises et géorgiennes) n'ont pas accès au service d'hébergement d'urgence, faute de place.
Les services du 115 sont saturés sur l'ensemble des Côtes-d'Armor.
RESF exige que la préfecture trouve une solution en attendant que leur dossier soit instruit.