La France et la Bretagne en confinement quasi-total

18 mars 2020 à 5h18 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La France et la Bretagne en confinement quasi-total, depuis hier midi. Le Coronavirus continue de galoper dans toute l'Europe et les Pays de l'Union tentent d'endiguer son expansion. En Bretagne, on compte désormais 236 cas : 132 dans le Morbihan, 50 en Ille-et-Vilaine, 43 dans le Finistère et 11 dans les Côtes d’Armor.


La préfecture du Morbihan qui a pris un arrêté portant sur la limitation des accès à Belle-Ile-en-Mer, Groix, Houat et Hoëdic.
Les locations saisonnières et hébergements de tous types et les mises à disposition gracieuses sont interdites.
L’occupation des logements meublés, non affectés à l’habitation principale, est exclusivement réservée aux propriétaires et, en leur présence, le cas échéant à leurs enfants et à leurs parents.


Par ailleurs, l'Etat mobilise « les réservistes sanitaires ».
Pour augmenter le vivier de professionnels susceptibles de compléter l’offre de soins, Santé publique France (SpF), l’Ordre national des médecins et l’Ordre national infirmiers incitent les médecins et infirmiers à intégrer donc la réserve sanitaire (composée de retraités depuis moins de 5 ans et de jeunes diplômés non installés). Plus d’informations à l’adresse suivante : https://www.reservesanitaire.fr


A ce sujet, Valérie Tréguier est infirmière libérale sur la commune de Bannalec dans le sud Finistère.
Elle tient à faire part de sa propre expérience avec la mairie de sa commune pour que d'autres professionnels de santé puissent en profiter


Écouter le podcast


Chez soi, on continue à appliquer les gestes simples – mais indispensables : Se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude et utiliser des mouchoirs à usage unique.


Vous devez donc désormais limiter vos déplacements au strict nécessaire... sous peine de sanction.
Pour s'assurer que le message est bien passé, les gendarmes ont mené des contrôles, dès hier midi, en Morbihan notamment.
Exemple au rond-point des Trois-Rois, à Vannes/St Avé. Pas de verbalisation les premières heures mais, au contraire, beaucoup de pédagogie


Écouter le podcast


Les gendarmes que leur mission consiste à être présents, visibles, extrêmement convaincants, sur tous les panels de la population, des enfants aux personnes âgées : il faut que les enfants arrêtent de sortir jouer au foot avec leurs copains, il faut que les voisins arrêtent de venir boire le café...


Je vous rappelle donc que depuis hier midi et pour 15 jours au minimum, vous devez pouvoir présenter à tout moment « une attestation pour justifier sur l’honneur le motif de son déplacement ».
Une attestation que vous pouvez imprimer sur site du ministère de l’Intérieur. Mais vous pouvez aussi l'écrire sur papier libre.
Elle vous permet :
- de vous rendre au travail,
- de faire vos courses,
- de vous déplacer pour raison de santé, pour motif familial impérieux (porter assistance à une personne vulnérable ou garder des enfants),
- Ou encore d'aller faire du sport mais près de chez vous et individuellement


100 000 policiers ou gendarmes sont mobilisés pour mener des contrôles.
Tout déplacement non justifié sera sanctionné d'une amende de 38€ qui va très vite être majoré à 136€.


Concernant l'annulation du 2e tour des élections municipales et communautaires, la préfecture indique que les dépôts de candidatures sont reportés.
Les modalités concrètes relatives à l’élection des conseillers communautaires seront communiquées ultérieurement.