La crise s'enlise au sein du conseil municipal de Val d'Oust

17 novembre 2017 à 4h56 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La commune morbihannaise créée en janvier 2016 de la fusion de La Chapelle-Caro, du Roc St André et de Quily, ne trouve pas son point d'équilibre.
En juin dernier, déjà, le maire délégué du Roc St André, Thierry Huiban, avait démissionné... avant que les langues ne se délient lors du conseil suivant.
Le maire, Michel Guégan, avait alors promis une nouvelle gouvernance.
Pourtant, mercredi soir dernier, 20 des 24 conseillers ont quitté la séance.
En cause, une rallonge de 142 000 € pour poursuivre le réaménagement du centre de la Chapelle-Caro.
Une rallonge dont les élus n'avaient jamais entendu parlé... Ils dénoncent un « manque de transparence ».