La Confédération paysanne prend officiellement position contre les deux projets de poulaillers à Langoëlan

22 mai 2019 à 2h14 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Poulaillers qui divisent la commune. Dans un communiqué, publié hier, le syndicat apporte son soutien aux opposants.
« À l’heure où l’urgence de changer de modèle agricole devient chaque jour plus criante, le développement de telles ferme-usines n’est plus acceptable. Nous considérons que de tels projets nuisent aux paysans et paysannes bretonnes ».
La Confédération paysanne estime désormais « qu'il n’est pas possible d’affirmer que toutes les agricultures peuvent cohabiter ».
Pour elle, seule l’agriculture paysanne répond à l’intérêt général en matière de création d’emplois, de production d’une alimentation de qualité, de préservation de l’environnement et de territoires ruraux vivants et attractifs.