La colère des résidents secondaires nazairiens

28 novembre 2017 à 5h49 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Ils viennent de créer un collectif pour protester contre la surtaxe d'habitation mise en place par la ville.
Ils sont 2400 à être concernés au sein de la Cité des Paquebots. Le collectif vient d'envoyer une lettre au Premier Ministre pour que l'Etat intervienne et mette un terme à cette mesure qu'il juge discriminante. Il a d'ailleurs baptisé son adresse mail ''les.pigeons.de.saint.nazaire''.

A Donges, c'est l'Association dongeoise des zones à risque qui est en colère. Elle conteste la déclaration d’utilité publique publiée par la préfecture de Loire-Atlantique au sujet du contournement de la voie ferrée des sites industriels de la ville.
Elle dénonce la "violence institutionnelle" et un tracé qui s'oppose « à toute logique pour servir les intérêts industriels ». Les riverains estiment que la « forte dépréciation des biens fonciers n’a pas été prise en compte ».