Actualités régionales

La colère des discothèques qui se disent victimes d'une injustice

24 juin 2020 à 08h57 Par Benoit DE MINIAC

Elles n'ont toujours pas le droit d'ouvrir, mais ne bénéficient d'aucune aide spécifique.
Leur avenir économique est remis en cause, et elles se sentent oubliées, voire méprisées, par le gouvernement.
Des gérants de discothèque de Bretagne, et de toute la France, se donnent rendez-vous ce soir à 20h à Paris, pour s'organiser et rencontrer des députés. Régis Toutain et Jean-Pierre Le Berrigo en seront. Ils gèrent ensemble la discothèque "Le Missyl", à Pontivy, et ils estiment pouvoir accueillir du public en sécurité

Écouter le podcast