La colère des agriculteurs à Paimpol

31 mai 2019 à 3h58 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Mercredi soir, vers 20h, ils déversé 40 tonnes d'artichauts devant le Centre des Finances Publiques... mais aussi dans les champs environnants. Une action menée par les JA pour protester contre l’importation étrangère et un prix élevé orienté à la hausse qui freine les ventes. Ils évoquent « une distorsion de production et le manque de référencement des artichauts bretons dans certaines enseignes de la grande distribution du Trégor-Goëlo ». L’Union des Coopératives de Paimpol et de Lézardrieux estime que « l’agriculture française est en train de mourir à petit feu à cause des magasins qui privilégient l’importation de fruits et de légumes espagnols ou la vente de produits du sud de la France plutôt que la production locale ».




La grève des cheminots, aujourd'hui, à St Brieuc. A l'appel de la CGT, ils doivent se regrouper devant la gare, à 11h30.
Le syndicat explique vouloir dénoncer « la mise en place d'équipes mobiles d’agents commerciaux, multitâches, corvéables, soumis à astreinte en lieu et place des agents d’escale et des guichets, voués à la fermeture ». Le trafic des TGV ne devrait pas être perturbé par cette grève.
Au contraire de celui des TER : Les lignes Quimper-Brest, Dol-Dinan-Saint-Brieuc et Saint-Brieuc-Lannion seront assurées par des cars.
Infos sur ter.sncf.com/bretagne.




Le conflit chez les pompiers professionnels morbihannais (re)prend de l'ampleur. Les Centre de Secours de Lorient, puis de Vannes, ont entamé (de nouveau) un mouvement de grève, mercredi et hier. L'appel a été lancé par la CGT. A Vannes, un débrayage d'une heure a été organisé en début de journée, hier. Il a été suivi par 13 pompiers sur 14. A Lorient, tous les pompiers sont grévistes, mais les ils assurent quand même les interventions d'urgence.
Les sapeurs-pompiers professionnels sont en conflit ouvert avec leur direction au sujet d'un manque de moyens.