La Centrale électrique à charbon de Cordemais ne veut pas disparaître

12 novembre 2019 à 5h07 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Alors que sa fermeture est actée d'ici 2022... elle pourrait recevoir une enveloppe de 100M€ pour tenter d'obtenir un délai supplémentaire... jusqu'en 2026.
L'idée d'EDF, c'est le projet « Ecocombust » qui permettrait une production d’énergie plus vertueuse, même si faudrait encore un peu de charbon.
A plus longue échéance (et pour préserver l'emploi localement), l'usine de Cordemais devrait se reconvertir dans la fabrication de granulés de bois. On parle de 160 000 tonnes / an.
Mais pourquoi pas, aussi, en un site de stockage d’énergie et/ou de fabrication d’hydrogène.