L’usine “Rabas protec” de St Nazaire ne peut plus utiliser de “Chrome VI”

28 novembre 2018 à 4h12 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Le tribunal administratif de Nantes vient d'annuler l’arrêté préfectoral d’autorisation d’exploitation qui lui avait été accordée en 2016. Le Chrome VI est un produit potentiellement cancérogène. Mais ce sous-traitant d'Airbus en avait besoin dans ses peintures. L'arrêté avait été contesté par les habitants du quartier de Méhan-Penhoët, près du port de Saint-Nazaire, qui vivent près de l'usine Rabas protec.