L'Etat va rétrocéder 895 ha de NDDL au département de Loire-Atlantique

18 décembre 2018 à 4h29 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

895 ha issus de la zone qui aurait dû accueillir l'aéroport du Grand-Ouest. Il avaient été acquis par le département qui les avaient cédé à l'Etat, en 2012.
Cette rétrocession, devenue inévitable depuis l'abandon du projet, va faire l'objet d'un accord qui sera signé cet après midi, à 15h.
Le CD44 a annoncé vouloir récupérer ces terres dans le cadre de sa politique en faveur « de la préservation du patrimoine écologique et du développement d’une activité agricole durable ».