L'épave du TANIO fuit encore

22 janvier 2021 à 8h28 - Modifié : 22 janvier 2021 à 8h32 par Nicolas VETAL

OCEANE FM
Observation d'une plaque arrachée grâce aux images du Robots sous marins d'intervention «ULISSE»
Crédit: Marine nationale

Régulièrement depuis mi-octobre, des oiseaux marins mazoutés s'échouent sur les côtes bretonnes et les analyses du Cedre ont montré que le pétrole en cause provient de l'épave du Tanio. Le pétrolier s'est cassé en deux le 7 mars 1980 au cours d'une forte tempête. La partie arrière du cargo avait coulée à quelques 25


kilomètres au nord de l'île de Batz (29). Cette épave gît depuis 40 ans par 80 mètres de fond.


En septembre 2020, des plongeurs de la Marine Nationale sont intervenus sur la coque du pétrolier Tanio pour colmater les fuites. La préfecture maritime a effectué, il y a un quelques jours un contrôle de l'épave et remarqué que certaines plaques qui obstruaient des orifices avaient été arrachées, probablement par des engins de pêche.


Les autorités maritimes vont engager une concertation avec les armements de pêche qui fréquentent régulièrement la zone et étudier les modes d'actions possibles pour remédier à cette pollution résiduelle.