Jusqu'à 4 ans ferme pour les voleurs du reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne

28 mai 2019 à 1h44 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Hier, le tribunal correctionnel de Nantes a reconnu coupable les 4 prévenu impliqué dans le vol de ce pan de l'Histoire de la Bretagne, en avril 2018.
Il les a condamnés à des peines de prison ferme, assorties d'amendes, en fonction de leur degré d'implication et de leurs casiers judiciaires.
Lors de l'audience, le cerveau de l'affaire a tenté de plaider la totale improvisation de son larcin réalisé avec des comparses.
Une version contredite par les déclarations d'un autre prévenu.




Un homme d'une 30aine d'année condamné pour jalousie excessive.
Il comparaissait hier devant le tribunal de Lorient pour avoir posé une balise GPS sous la voiture de son ancienne compagne.
Une balise qui avait fini par être remarqué par le beau-frère de la victime, lors d'une crevaison.
Le prévenu a expliqué qu'il était « très attaché à elle », qu'il voulait « savoir où elle était » malgré une relation qui avait pris fin depuis plusieurs années.
Il a été condamné à 8 mois de prison avec sursis, d’une obligation de soins, d’une indemnisation de 3500€ à verser à la victime et à une interdiction d’entrer en contact avec elle.