Journée décisive pour les 35 salariés de Navtis Bretagne-Sud, à Lorient

6 novembre 2017 à 4h25 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Le tribunal de commerce doit décider d'une éventuelle prolongation de la période de redressement (débuté il y a un an).
Une prolongation de 3 mois afin de se donner le temps de trouver à reclasser le personnel de cette société spécialisée dans la réparation et la construction navale.
Sinon, ce sera le licenciement pur et simple. Les salariés ne semblent pas se faire d'illusion. Leur direction devrait toutefois leur proposer certains des 54 postes à pourvoir au sein du groupe. Des postes situés à Saint-Nazaire, Brest et Cherbourg.