Actualités 44

Incendie de la cathédrale de Nantes

20 juillet 2020 à 08h14 Par Nicolas VETAL


Le bénévole du diocèse de Nantes, placé en garde à vue après l'incendie de la cathédrale a été remis en liberté dimanche soir. Cet homme de 39 ans était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir et les enquêteurs voulaient préciser certains éléments de son emploi du temps. "Aucune poursuite ne va être engagé contre lui" a fait savoir le parquet. Les enquêteurs ont pour le moment, peu d'éléments. Une enquête pour "incendie volontaire" a été ouverte, car plusieurs départs de feu ont été identifiés, mais aucune trace d'effraction. Les experts se penchent aussi sur la piste accidentelle et notamment une défaillance de l'installation électrique.


Ce n’est pas la première fois qu’un incendie détruit cette cathédrale. En 1972, la charpente avait été ravagée par le feu suite à une erreur humaine.

L'institut culturel de Bretagne lance un appel aux dons. « La cathédrale de Nantes est l'une des neuf cathédrales de Bretagne », « C'est aussi une façon de montrer la solidarité des Bretons », explique l'institut.