Fincantieri n'est pas encore propriétaire des Chantiers de l'Atlantique

31 octobre 2019 à 4h38 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Alors qu'on attendait la validation de la transaction cette semaine, les autorités de la concurrence de la Commission Européenne se donne un délai de 90 jours supplémentaires, minimum.
3 mois pour mener une enquête approfondie sur la possible position de monopole dans laquelle pourrait se retrouver le groupe Italien.
Car avec ce rachat le nombre d’acteurs de la construction navale en Europe passera de trois à deux.
C'est donc l'Etat français qui reste à la direction temporaire des Chantiers de l'Atlantique.