Face au risque nucléaire, Greenpeace France se mobilise

13 octobre 2017 à 2h37 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Face au risque nucléaire, Greenpeace France se mobilise samedi dans 20 villes françaises, notamment Rennes et Nantes.
20 rassemblements pour alerter sur la vulnérabilité des 58 centrales françaises.
Action qui fait suite au rapport d’experts indépendants, remis aux autorités cette semaine, qui révèle que les piscines d’entreposage du combustible usé ne sont pas protégées face aux risques d’attaques extérieures.
Greenpeace veut en profiter pour rappeler à EDF son obligation de prendre en main ce problème en effectuant les travaux nécessaires pour sécuriser ces piscines.