Encore un conflit en Bretagne autour de deux prénoms

12 novembre 2018 à 5h07 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Cette fois-ci à Lorient et Etel... La procureure a fait appel de deux décisions de justice ayant autorisé deux couples à appeler leur fille « Liam » et leur garçon « Ambre ». Elle estime qu'il existe un risque de « confusion de genre contraire à l’intérêt de l’enfant ». Les juges, eux, avaient estimé que ces prénoms pouvaient être considérés comme mixte. C'est donc à la cour d’appel de Rennes de trancher, dans les mois à venir.