En matière d'éolien flottant, la Région Bretagne ne veut pas de « demi-mesures »

27 novembre 2018 à 4h15 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Dans un communiqué, le président du CR, Loïg Chesnais-Girard, exprime son ambition et ses attentes. Il espère voir la France s'engager « pleinement dans la transformation de son modèle énergétique et donc faire un choix clair en faveur des énergies renouvelables ». Et les énergies marines doivent être au cœur de cette programmation pluriannuelle de l’énergie. Pour lui, il faut massivement autoriser l’éolien offshore afin de faire baisser encore d'avantage des coûts : « Il faut à tout prix éviter la demi-mesure, qui consisterait à programmer quelques centaines de mégawatts d’éoliennes flottantes, et finalement à rester en dessous du seuil de rentabilité de la filière ».