Emmanuel Macron en défenseur de l'industrie française à St Nazaire

1er juin 2017 à 3h11 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Le président de la République a participé à la cérémonie de livraison du "Meraviglia" à MSC Croisières, hier. Ce paquebot titanesque de 170 000 tonnes est le plus gros jamais construit pour un armateur européen. Sa livraison est la première depuis celle du plus gros paquebot du monde, Harmony of the Seas, il y a un an... et elle intervient moins de deux semaines après le rachat par le groupe italien Fincantieri de ce fleuron de l'industrie française.



- Dans son discours, E. Macron n'a pas tari d'éloge sur STX Écouter le podcast


- Pour E. Macron, les chantiers nazairiens sont un exemple Écouter le podcast


- Pour E. Macron, les chantiers de St Nazaire ont réussi en faisant le choix de l'excellence plutôt que le bas-coût Écouter le podcast


- Une juste récompense, selon E. Macron, après une traversée du désert en 2009-2010 Écouter le podcast



La livraison du MSC Meraviglia a été l'occasion d'annoncer une nouvelle commande pour les chantiers nazairiens. Une commande pour 4 paquebots nouvelle génération, propulsé par un gaz liquéfié, à la silhouette révolutionnaire, pour un montant de 4,5 milliards d'€. Des navires de 335 mètres capable d'embarquer 7500 personnes. Début des travaux en 2020. Livraisons étalées de 2022 à 2026.



A l'issue de la visite, E. Macron s'est rendu sur Vannes pour un dîner Républicain avec plusieurs élus comme Richard Ferrand, mais aussi David Robo et Norbert Métairie, les maires de Vannes et Lorient. Aujourd'hui, il poursuit son passage en Bretagne-Sud au Cross Etel et au port de Keroman à Lorient, le 2e plus gros port de pêche français en terme de volume.