Actualités 29

Education. La résistance s'organise, à l'école "Le Carré Libre", à Quimper

14 janvier 2020 à 05h56 Par Benoit DE MINIAC

Pas question pour les familles de retirer leurs enfants de cette école alternative, même si le tribunal administratif a conforté l'injonction du rectorat. En tous cas pour les 44 enfants âgés de moins de 16 ans.
En se basant sur plusieurs inspections menées dans l'école l'an passé, le rectorat estime que le Carré Libre ne respecte pas les règles pédagogiques et que son enseignement ne permet pas aux enfants d'acquérir le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Le Carré Libre a ouvert en 2016, c'est une des 40 "écoles démocratiques" créées en France ces dernières années... Des établissements où tout est basé sur les initiatives des enfants, leur motivation naturelle à apprendre. Il n'y a donc pas de classes par tranches d'âges, pas de cours à heure fixe. On ne parle d'ailleurs pas de professeurs mais de "facilitateurs d'apprentissage" : c'est la fonction d'Estelle, qui ne comprend pas les reproches du rectorat. Pour elle, les inspecteurs se trompent en affirmant que l'école ne permet pas aux enfants d'acquérir le socle commun

Écouter le podcast

Pour le moment, l'école continue à fonctionner, les familles et l'équipe éducative étudient avec leurs avocats les recours possibles, mais souhaiteraient que le problème puisse se régler dans le dialogue avec l'Education nationale.