Des salariés du CMB critiquent l'attitude des syndicats

17 janvier 2018 à 5h09 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Alors que le groupe breton Crédit Mutuel Arkéa prépare sa prise d'indépendance, des salariés critiquent l'attitude des syndicats.
Il s'agit d'un collectif, favorable à l'indépendance, qui n'apprécie pas les récents propos de l'intersyndicale. Cette dernière a expliqué que la scission à venir au sein du groupe bancaire était « lourde d'incertitude » et que « l’accord d’un agrément bancaire n’est pas garanti à ce jour ».
Pour ces salariés, il ne s'agit que d'une « politique de la peur » contre laquelle ils s'insurgent. Pour eux, l'avenir de Arkéa ne peut passer que par l'indépendance « seule voie possible pour maîtriser notre destin ».
« Nous sommes persuadés que notre modèle de développement, notre ancrage territorial, notre fonctionnement coopératif et mutualiste, ainsi que la confiance que nos clients nous portent, sont plus importants qu’une marque. »
Rappelons que le CM Arkéa, c'est 9000 salariés et près de 4 millions de clients.