Débrayages tournants cette semaine au chantier STX de St Nazaire

27 avril 2017 à 4h18 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

En attentant son rachat par l'Italien Fincantieri, il est au prise avec un mouvement social au sujet des salaires.
Alors que la construction du MSC Meraviglia s'achève, la CGT réclame une prime de fin de navire. Une prime que la direction refuse. Les salariés ont donc entamé des débrayages quotidiens d'une heure, le matin l'après midi et la nuit.

Son avenir n'est pas menacée, mais l'information à de quoi inquiéter ses 200 salariés. L'entreprise Sidès de St Nazaire, leader français des véhicules de sécurité incendie, serait au prise avec des difficultés de trésorerie. Difficultés passagères mais qui pourrait contraindre la direction à entamer une procédure de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Nantes.