Crash du F16 : les précisions de l'armée

26 septembre 2019 à 1h49 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une semaine après le crash d'un F16 à Pluvigner, le périmètre de sécurité est toujours en place dans la zone de l'accident.
Un périmètre surveillé en permanence par des soldats, et qui fait naître des interrogations et des rumeurs... Pour couper court, l'armée a tenu à préciser la justification de ce périmètre : il s'agissait d'abord de récupérer tous les débris du F16, pour les besoins de l'enquête. Trois camions semi-remorque chargés de pièces ont déjà pris le chemin de la Belgique, et la recherche de débris se poursuit.
Maintenant, c'est le chantier de dépollution du site qui va démarrer.
Le carburant et l'huile du F16 ont souillé le sol, il faut donc nettoyer l'ensemble de la zone contaminée, comme l'explique le lieutenant-colonel Pierre Rio, en charge des opérations 

Écouter le podcast

Le chantier de dépollution devrait prendre 3 à 4 semaines.