Actualités régionales

Covid 19 : nette amélioration en Bretagne

14 mai 2020 à 07h31 Par Benoit DE MINIAC

Le point quotidien de la situation sanitaire en Bretagne autour de la covid.
Avec une nette amélioration, encore une fois.
Hier soir, on comptait :
- 33 patients en service de réanimation (-8 en 24h)
- 268 autres modes d’hospitalisation (-19 en 24h)
- 957 retours à domicile (+28 en 24h)
- et 232 décès (+2 en 24h).

Le nombre de cas, lui, est toujours aussi stable (2561).
- 680 (+2) personnes résidant en Ille-et-Vilaine 
- 649 (+1) personnes résidant dans le Morbihan 
- 599 (-) personnes résidant dans le Finistère 
- 439 (+2) personnes résidant dans les Côtes d’Armor.

Vous étiez nombreux à l'attendre : la réouverture des plages a démarré, hier en Bretagne.
Une réouverture qui sera progressive, et sous conditions : pas question de s'y allonger pendant des heures ou d'y faire un barbecue entre amis... Mais la balade et la baignade sont de nouveau possibles à La Baule, Pornichet, sur l'île d'Yeu, aux Sables d'Olonne, à Ploudalmézeau, Porspoder, Plougastel-Daoulas ou encore au Conquet, près de Brest où Maïwenn et Emmanuelle ont été parmi les premiers à fouler la plage des Blancs sablons

Écouter le podcast

Plusieurs dizaines de plages seront ouvertes, ce matin, partout en Bretagne. D'autres ouvriront ce week-end. Pour connaître les plages ouvertes proches de chez vous, direction le site de votre mairie ou le site de votre préfecture.
Je vous rappelle aussi les règles à respecter :
- Vous pouvez vous promener, vous baigner, faire de la plaisance, du sport individuel ou de la pêche à pied.
- Mais vous ne pouvez pas rester assis ou allongé, ni pique-niquer.

Des dizaines d'autres communes littorales bretonnes attendent le feu vert pour rouvrir leurs plages.
Mais certaines ne pourront pas l'obtenir, comme Carnac.

Il n'y a pas que les plages qui rouvrent progressivement.
La navigation maritime est de nouveau autorisée.
Désormais, l’écluse d’Arzal et le Pont de Cran sont de nouveau ouverts aux navigateurs entre Redon et Arzal.
La capitainerie de Redon, gérée par l'agglomération, accueille de nouveau les plaisanciers malgré le maintien de mesures évolutives.
Pour naviguer, il faut toutefois rester dans un rayon de 100 km de votre domicile.
Les pontons, eux, sont strictement réservé aux plaisanciers ayant un bateau.

Rentrée retardée dans 3 écoles du Relecq-Kerhuon (29) pour cause de suspicion de covid-19.
Une agente communale présentait des symptômes, mais son test s'est avéré négatif.
C'est donc ce matin que les élèves vont retourner en classe.

A Questembert (56), le BricoMarché attend son autorisation de réouverture.
Là aussi, un salarié était suspecté d'avoir été contaminé. Ce qui avait occasionné la fermetur du magasin et la mise en quarantaine de tous les employés.
Finalement, le test s'est également révélé négatif.

Culture. En ces temps de reprise, les écoles de danse et de musique doivent encore patienter avant d'ouvrir à nouveau leurs portes aux élèves... adultes comme enfants.
C'est le cas par exemple de celle de "Centre Morbihan Communauté", et ses 500 élèves entre Locminé et Baud.
Pour s'adapter sa direction a décidé de mettre en place des portes ouvertes en ligne, grâce à une vidéo réunissant l'ensemble des professeurs pour mettre en valeur leurs disciplines respectives. Marina Quivooij, la directrice, nous explique la manière dont l'école s'est adaptée à la période de confinement

Écouter le podcast

En attendant, les cours se poursuivent toujours à distance.
Renseignements à retrouver sur le site centremorbihancommunaute.bzh.

Pour lutter contre la précarité énergétique plus de 250 000 foyers bretons recevront un chèque pour les aider à payer leurs factures d’énergie.
Un chèque d'un montant moyen de 150€ qui parviendra automatiquement aux 252 596 ménages éligibles.
Soit un total de plus de 34M€ qui doit leur permettre de contribuer à payer leurs factures d’énergie de leur logement.
Une distribution ralentie cette année compte tenu de l’état d’urgence sanitaire et des mesures de confinement.

Trafic de drogue démantelé dans le pays de Fouesnant (29).
Lundi, les gendarmes ont interpellé une femme de 36 ans et deux homme de 34 et 30 ans.
Ils ont aussi saisi de l'héroïne de la cocaïne, de l'argent liquide et deux puissantes voitures.
Une 20aine d'autres personnes ont également été entendu.
Résultat d'une enquête débutée en décembre dernier.
Deux des prévenus seront jugés, dès demain, en comparution immédiate.