Actualités régionales

COVID-19 : état d'urgence renforcé et couvre-feu en Ille-et-Vilaine

23 octobre 2020 à 07h06 Par Nicolas VETAL



Face à l'aggravation de la situation sanitaire à l'échelle nationale et dans le département, l'Ille-et-Vilaine est placé en état d'urgence renforcé. De nouvelles mesures (couvre-feu...) s'appliqueront au territoire bretillien à partir du 24 octobre.
Le 22 octobre 2020, le Premier ministre a annoncé que 54 départements et une collectivité d’outre-mer sont concernés par des mesures de couvre-feu, dont le département d'Ille-et-Vilaine. Le couvre-feu entre en application dans la nuit du vendredi 23 octobre au samedi 24 octobre (le samedi 24 octobre à 00h) pour une durée de six semaines.

A partir de samedi matin à 00h, aucune activité ne sera possible de 21h à 6h du matin en Ille-et-Vilaine, sauf exceptions.

Pour les déplacements, des dérogations sont par exemple prévues pour raisons médicales, pour raison professionnelle ou pour assistance aux personnes vulnérables. L’ensemble des motifs de dérogation sont à retrouver sur l’attestation. Cette dernière, valable 1 heure, peut être remplie sur smartphone, sur papier ou écrite sur papier libre. Dans le cas d’un motif professionnel, elle doit être accompagnée d’un justificatif de l’employeur.
Tout autre sortie ou déplacement est interdit, sous peine d’une amende de 135 € jusqu’à 3750 € en cas de récidive.
Les transports en commun restent opérationnels. Certains lieux demeurent fermés de jour comme de nuit, tels que les débits de boissons, les salles de jeux, les foires-expositions et salons temporaires. Les établissements recevant du public de plein air (stades par exemple) sont soumis à une jauge de 1 000 personnes.
Les établissements recevant du public ne peuvent plus accueillir de public après 21h, hormis certaines activités listées dans le décret.
Les activités économiques se déroulant sur la voie publique (chantiers, tournages) pourront continuer à s’exercer.
Le télétravail, quand il est possible, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs.

La préfète Michèle Kirry détaillera vendredi en début d'après-midi les restrictions qui entreront en vigueur à partir de ce week-end.

Telecharger l'attestation ici