Contre les suppressions de postes et la dégradation des conditions de travail et de soin

25 février 2015 à 6h10 par La rédaction

OCEANE FM
Le conseil de surveillance de l'établissement public de santé mentale de St Avé a été perturbé, hier, par une centaine de salariés.<br>Face à leur direction, ils voulaient afficher leur opposition au plan de retour à l'équilibre budgétaire qui prévoit une baisse de la masse salariale de 850 000 €."