Actualités 29

Condamnés après avoir décapité des phoques

27 novembre 2020 à 09h28 Par Nicolas VETAL

Deux marins-pêcheurs finistériens ont été condamnés hier par le tribunal correctionnel de Quimper à une amende de 1 500 euros chacun pour destruction et naturalisation d’une espèce protégée après avoir en début d'année décapité deux phoques au large de Concarneau. Le matelot, âgé de 37 ans, a reconnu avoir tué les deux animaux, il assure qu'il ne savait pas que les phoques étaient protégés. "J’ai voulu garder un souvenir", a-t-il expliqué. Une dizaine d’associations de protection des animaux étaient parties civiles dans ce procès.