Comment protéger le cormoran sans porter atteinte à la flore du Golfe du Morbihan ?

8 septembre 2016 à 4h36 par La rédaction

C'est sans doute le défi que va devoir relever le Parc Naturel Régional.<br>Il a été récemment prévenu des dégâts provoqués par ce pêcheur exceptionnel. Pour faire sécher ses ailes ou pour se reproduire, il s'installe à la cime des arbres... que ses fientes très acides finissent par faire mourir.<br>A Arzon, lentement mais sûrement, le paysage endémique du littoral se modifie... Elus et riverains tirent la sonnette d'alarme."