Comment évacuer la ZAD de NDDL ?

9 janvier 2018 à 6h23 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

La question va se poser, quelque soit la décision du gouvernement au sujet de la construction, ou pas, du futur aéroport.
Hier, Les Républicains ont réclamé l'usage de la force pour rétablir l’État de droit sur la zone.
Ce à quoi Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique, a répondu « ce projet de vaut pas que l'on s'affronte les uns les autres ».
Il veut, au contraire, une issue « pacifique » et qu'un « projet intelligent », porteur de « développement économique pour la Région » voit le jour, si NDDL devait être abandonné.

Peut-être un projet autour « de l'agriculture durable et de la biodiversité » suggère José Bové, eurodéputé EELV.

Les élus d'Ille et Vilaine et du Morbihan reçus hier à Matignon.
Ils ont rencontré le Premier Ministre Edouard Philippe pour évoquer, à leur tour, le dossier NDDL. A leur sortie, ils sont apparus satisfait. Ils ont eut le sentiment d'avoir été écoutés et que la décision n'est sans pas encore prise.
François Goulard, le président du CD56 favorable à NDDL, évoque un RDV qui “n'avait rien d'une mascarade” qui a permis “un échange très intéressant”.