C’est parti pour le baccalauréat cuvée 2019

18 juin 2019 à 3h22 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

75 000 candidats ont planché hier sur l'épreuve de philosophie, dans les Académies de Rennes et de Nantes. La philo qui ouvre la semaine des épreuves écrites. Tout s'est déroulé normalement car malgré un appel à la grève, un grand nombre de surveillants avait été convoqués, par sécurité, pour pallier l’absence de profs. Les candidats ont donc pu composer sereinement sur le temps, l’œuvre d’art, la morale ou le travail.

– Des sujets qui ont diversement inspiré ces élèves du lycée Victor et Hélène Basch, à Rennes Écouter le podcast

– Des élèves de terminale qui entament le bac en étant nombreux à connaître leur affectation pour l’an prochain. Il semble que la plateforme Parcoursup a, comme promis par le ministère, fonctionné plus rapidement que l’an passé. Alors les candidats sont-ils satisfaits de Parcoursup version 2019 ? Comment gèrent-ils le stress de l’orientation alors qu’ils démarrent les épreuves du bac ? Ecoutez ces quelques réponses Écouter le podcast

Et si le bac 2019 a débuté comme prévu... les enseignants se sont donc également mobilisés, comme prévu, pour cette 1e journée d'épreuve.
Mais l'appel des syndicats a été modestement suivi, en collège comme en lycée. On a quand même vu des professeurs-grévistes à Nantes, Rennes, St Nazaire, La Baule, Vannes, Lorient et même Pontivy. Ils se sont regroupés en marge des épreuves pour dénoncer la Loi Blanquer et le projet de réforme de la fonction publique.
Le mouvement pourrait se poursuivre à l'occasion des autres épreuves du Bac et à l'occasion du Brevet, lundi prochain.