Actualités 22

BREXIT: les élus costarmoricains s'inquiètent pour la pêche

31 janvier 2020 à 10h24 Par Nicolas VETAL

Alors que le Royaume-Uni quittera ce soir l’Union européenne. Le président du conseil départemental des Côtes d’Armor, Alain Cadec, ancien député européen de la commission pêche, vient d'écrire au négociateur en chef du Brexit mandaté par la commission européenne, Michel Barnier, afin de lui demander d’accorder la plus grande attention à cette question, s’agissant des conséquences sur l’économie du département. La pêche costarmoricaine, ce sont plus de 20 000 tonnes de produits qui passent par nos criées chaque année pour 60M€ de chiffre d’affaires. Elle contribue à plus d’1/4 à l’activité de la pêche bretonne. Or près de 60% des prises réalisées par les pêcheurs costarmoricains le sont dans les eaux territoriales du Royaume-uni. En cas de rupture brutale, c’est donc tout un pan de notre économie locale représentant plus de 1000 emplois directs, et plus de 3000 emplois indirects, qui serait irrémédiablement impacté. La pêche ne doit et ne devra en aucun cas être la variable d’ajustement du Brexit, écrit Alain Cadec.