Ça va mal chez Bic

7 juin 2019 à 2h16 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Le célèbre fabricant de stylos et de briquets annonce la suppression de 450 emplois. Une coupe sèche dans ses effectifs suite à de mauvais résultats financiers en 2018.
Il espère ainsi réaliser 25M€ d'économie. Ces suppressions devraient surtout concerner son siège de Clichy (Hauts-de-Seine). On ignore si son usine de briquets, situé à Redon, sera touchée.
Rappelons que, depuis l'été dernier, la fabrication du stylo « 4 couleurs » a quitté Vannes pour la région parisienne et que l'activité de sports de glisse a été vendue à l'estonien Tahe Outdoors.