A Redon, la déception du Comité de Défense et de Promotion de la Desserte Ferroviaire

9 juillet 2015 à 5h43 par La rédaction

OCEANE FM
Dans le cadre de la mise en place de la LGV entre la Bretagne et Paris, les redonnais n'auront pas droit à d'avantage de trains.<br>La déception est d'autant plus grande que la construction du pôle d'échange multimodal permettait de l'espérer.<br>Rappelons que la LGV sera mise en service en 2017 et qu'elle mettra Rennes à 1h27 de Paris et Vannes à 2h35."