40 ans son naufrage, le mazout du pétrolier Tanio refait-il surface?

27 novembre 2019 à 6h24 par Nicolas VETAL

OCEANE FM
Crédit: Archives IFREMER

Les investigations, suite à la mort d'une trentaine d'oiseaux mazoutés la semaine dernière sur les plages de Plougasnou et Saint-Jean-du-Doigt, n'ont pas permis d'identifier clairement l'origine de la pollution. Toutefois les analyses du CEDRE (Centre de Documentation de recherche et d'expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux) présentent de grandes similarités entre l’hydrocarbure retrouvé sur les oiseaux et le fioul lourd transporté par le pétrolier Tanio, qui a coulé le 07 mars 1980 au large de l’Île de Batz. Un navire de la Marine Nationale a relocalisé avec précision l'épave du Tanio par plus de 80 mètres de fond, mais aucune pollution maritime n'a été repéré à proximité de l’épave. La surveillance du littoral est maintenue et des investigations complémentaires seront réalisées, afin de dresser un état des lieux de l'épave du Tanio afin de rechercher d'éventuelles fuites d’hydrocarbures. Lorsqu'il avait coulé, le Tanio avait encore 10.000 tonnes de pétrole dans ses cales, environ la moitié avait pu être pompée à l'époque.