300 camions immobilisés sur 10km sur la rocade de Rennes et la N24 vers Ploërmel

20 janvier 2015 à 8h38 par La rédaction

OCEANE FM
Le mouvement de colère des chauffeurs routiers a été très bien suivi, hier.<br>La capitale bretonne a été asphyxiée. Nantes a connu une situation comparable.<br>Et la gêne pourrait se poursuivre aujourd'hui à l'heure où l'intersyndicale poursuit les négociations annuelles obligatoires sur les salaires avec le patronat."