3 gestes forts pour ramener la Paix Sociale en France

11 décembre 2018 à 4h12 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Emmanuel Macron a répondu à la colère des gilets jaunes, hier soir à la TV. Il leur propose une revalorisation du SMIC de 100€, dès le 1er janvier, soit presque 9% d'augmentation... La défiscalisation des heures supplémentaires et des primes... et l'annulation de la hausse de la CSG pour les retraités qui gagnent moins de 2000€/mois. En revanche, il ne recule pas sur l'ISF.


Le Chef de l'Etat a également dénoncer les violences tout en prenant sa part de responsabilité, et en s'excusant si certaines de ses paroles ont pu être blessante.
Il a déclaré l'Etat d'Urgence économique et sociale et il invite les entreprises à apporter leur contribution.


Emmanuel Macron a ensuite appelé à élargir le grand débat national pour établir « un projet collectif » autour des grandes questions de société : fiscalité, écologie, services publics...


A Lorient, c'est dans la rue, près du port, que certains GJ ont écouté l'intervention du Président. Un discours qui pas apaisé la colère.


- Pour Florence, gérante d'auto-école et porte-parole des Gilets jaunes lorientais, les propositions d'Emmanuel Macron ne sont pas à la hauteur Écouter le podcast


- Pour Pascal, agent de maîtrise et porte-parole des Gilets jaunes, le décalage persiste entre l'évolution du mouvement et les propositions du gouvernement Écouter le podcast


- Pour Nicolas, rien n'est réglé. Les quelques mesures annoncées cachent selon lui une continuité dans la politique du gouvernement. Il compte donc poursuivre le mouvement et participer à des actions dans les jours qui viennent Écouter le podcast


Les Gilets jaunes lorientais ont prévu d'organiser une nouvelle assemblée générale ce jeudi et disent réfléchir à de nouvelles formes d'actions.


Notez aussi que le mouvement des GJ impacte l'économie. En Morbihan, 57% des entreprises interrogées s'estiment pénalisées. Notamment à Lorient et Pontivy.