250 intérimaires, 450 000 heures de travail et 6 millions d’euros non déclarés dans le domaine de l'agroalimentaire

26 avril 2016 à 4h42 par La rédaction

OCEANE FM
La section de recherches de Rennes, en collaboration avec l’office central de lutte contre le travail illégal, vient de démanteler un important réseau de travail dissimulé en Bretagne. Réseau entre la France, la Roumanie et la Bulgarie.<br>6 personnes ont été mises en examen, dont le cerveau présumé, placé en détention provisoire."