18 mois de prison dont 6 avec sursis pour un manifestant anti-migrants

20 janvier 2017 à 4h39 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Et des peines avec sursis pour 3 autres.
C'est le réquisitoire du procureur de Vannes hier, à l'issue de leur procès.
Les 4 hommes étaient jugés pour les violences et les dégradations qu'ils ont commises le 14 novembre dernier à Arzon.
S'ils ont reconnu leur participation aux faits et tenter de s'excuser, ils ont tous cherché à nier leur implication dans l'organisation de la manifestation.