17 radars fixes incendiés depuis le début de l’année en Ille-et-Vilaine

14 mai 2019 à 3h14 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Triste bilan des actes de vandalisme qui sont en très forte augmentation. Un bilan estimatif car la préfecture refuse de livrer des chiffres précis.
Pour la plupart, ces radars n'ont pas encore été remis en service. A l’échelle nationale, ce sont près de 60 % des radars routiers qui ont été neutralisés, attaqués, détruits depuis le début du mouvement des Gilets jaunes. Pour mémoire, la destruction d'un radar peut coûter à son auteur jusqu'à 30 000 € et 2 ans de prison. Et même 75 000 € d’amende et 5 ans de prison si les faits sont commis en réunion.

158 km/h au lieu de 70 ! Plus du double de la vitesse autorisée... C'est le relevé d'un contrôle de vitesse mené par les gendarmes, le WE sur la fameuse route des chicanes, qui traverse l’ancienne Zad de Notre-Dame-des-Landes. Le conducteur, qui avait son permis depuis 8 mois, a été immédiatement arrêté.
Il s'est vu retirer son permis et sa voiture, sur place.