11 mai : début du déconfinement

14 avril 2020 à 2h58 par Benoit DE MINIAC

OCEANE FM

Une allocution de 28 minutes, une date de déconfinement fixée au 11 mai et l'ambition de « nous réinventer ».
Le Président de la République s'est adressé à la Nation hier soir.
Comme prévu, il a prolongé le confinement de 4 semaines pour protéger encore notre service de santé et confirmer le léger fléchissement du nombre de personnes en réanimation ainsi que la baisse du nombre de décès quotidien.
Le 11 mai, il veut rouvrir les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et de nombreux commerces.
Mais pas les Universités, ni les hôtels, les bars et les restaurants... Tandis que les grands RDV populaires (sportifs ou culturels) devront attendre la mi-juillet.
En Bretagne, les Vieilles Charrues sont donc sur la sellette.

En attendant de connaître tous les détails de ce déconfinement progressif, la plupart des français et des bretons ont les yeux fixés sur cette date du 11 mai.
Hier soir, à Nantes sur les bords de Loire, il y avait un peu de monde à profiter des derniers rayons de soleil de ce lundi de Pâques. Pour ces promeneurs, rencontrés par Emilie Plantard, 4 nouvelles semaines de confinement, c’est long, mais l’heure était plutôt à la résignation, sans surprise

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Au niveau du bilan quotidien de l'épidémie, la Bretagne est toujours aussi peu affectée.
Avec 1677 cas confirmés depuis le 28/02.
Un chiffre qui augmente désormais très lentement (+18 en 24h) soit :
- 496 (+5) dans le Morbihan
- 377 (+2) dans le Finistère
- 414 (+10) en Ille-et-Vilaine
- 223 (+1) dans les Côtes d’Armor.

Concernant la prise en charge hospitalière, on compte
- 117 patients en service de réanimation (2 de moins en 24h)
- 309 en hospitalisation conventionnelle
- 76 en soins de suite et réadaptation
- 5 en psychiatrie
- 2 en urgence
- 490 retours à domicile (9 de plus en 24)

Mais aussi 136 décès (des patients âgés de 55 à 100 ans) soit 4 de plus en 24h.

Avec encore 4 semaines de confinement supplémentaires, les initiatives et les actions individuelles ou associatives vont se poursuivre.
Ainsi, la Croix Rouge française prolonge son dispositif d'écoute et de livraison solidaire pour les personnes vulnérables en situation d'isolement social.
L'unité locale de Quimperlé participe à cette opération nationale.
Explications de Grégory Guillou, trésorier adjoint.

Écouter le podcast

Je vous rappelle donc le numéro vert pour le soutien psychologique et les livraisons solidaires mis en place par la croix rouge française : 09 70 28 30 00 (7 jours sur 7, de 8H à 20H).

L'union départementale FO du Morbihan interpelle le préfet.
Elle s'inquiète des moyens dont disposent les Ehpad pour protéger les résidents et le personnel... mais aussi les personnes âgées isolées.
Le syndicat a même refusé de signer le budget présenté par l'ARS avant de demander au préfet “un plan d'alerte et d'urgence”.
Un plan pour recenser les personnes âgées et/ou handicapées isolées afin de connaître leurs besoins et leur apporter de l'aide.

Sports. Course hors stade. Le report du Marathon de Paris a des répercutions en Bretagne...
Ainsi le Marathon Vert de Rennes, qui devait servir de support aux Championnats de France, va se dérouler une semaine après celui de Paris...
Au niveau des athlètes élites, il pourrait bien y avoir des choix à faire... En espérant que le marathon Bretilliens ne perde pas ses foces vives.

A Vannes, la concurrence est encore plus rude puisque le Marathon de Paris est programmé exactement le même jour que celui de la Cité des Vénètes.
De quoi craindre une baisse du nombre de participant ?
Rappelons pourtant qu'un marathon reste un marathon, en terme de distance, et que courir 42 km en plein Paris est beaucoup moins agréable que 42km sur les bords du Golfe du Morbihan.

Tennis de Table. Hennebont termine donc l'année à la 6e place de Pro A.
La Fédération a choisi de faire de cette saison 2019-2020 une saison blanche.
A savoir sans titre, sans montées ni descentes.
Les équipes n'ont plus qu'à préparer la reprise, à l'automne prochain.