Les échouages de dauphins se multiplient sur nos côtes depuis le début de l'année

13 mars 2018
Par Benoit DE MINIAC

Une soixantaine sur le seul littoral finistérien, et 300 sur l'ensemble du littoral atlantique.
Des échouages qui peuvent s'expliquer par les tempêtes hivernales qui ont pu transporter vers nos côtes des dauphins morts de vieillesse ou de maladie, mais cette augmentation des échouages coïncide aussi avec la reprise de la pêche au chalut pélagique.

- C'est en tout cas l'avis de Sami Hassani, responsable du centre de soin et de conservation faune aquatique Bretagne à l'Océanopolis de Brest Écouter le podcast

- Quoi qu'il en soit, si jamais vous découvrez un cadavre de dauphin, le premier bon réflexe à avoir, c'est de ne pas y toucher. Explications de Sami Hassani, responsable du centre de soin et de conservation faune aquatique Bretagne à l'Océanopolis de Brest Écouter le podcast

Si vous découvrez un cadavre de dauphin (ou de tout autre mammifère marin), pour le littoral de la baie du Mont St Michel jusqu'à l'estuaire de la Loire, vous pouvez appeler Océanopolis au 02 98 34 40 51.