Le rapporteur public demande que la croix qui surplombe la statue de JPII à Ploërmel, soit retirée

12 octobre 2017
Par Benoit DE MINIAC

Hier, il a rendu ses conclusions dans ce dossier qui oppose, depuis décembre 2006, la Fédération de la Libre Pensée du Morbihan à la ville. La ville qui s'était vu offrir cette statue par l'artiste russe Zurab Tsereteli, par l'intermédiaire de son maire de l'époque, Paul Anselin. Or, avec sa croix qui culmine à plus de 15m de haut, elle irrite les défenseurs de la laïcité qui réclament son déplacement sur un terrain privé. Après deux jugements, le Conseil d'Etat a été saisi de l'affaire.
Et hier donc, le rapporteur public a suggéré que seule la croix soit retiré, car c'est elle qui constitue un signe religieux, puisque JPII était aussi un chef d'Etat.
Mais il faut encore obtenir l'accord de l'artiste... faute de quoi la statue devra bel et bien être déplacée...