La Bretagne largement concernée par le nouveau décret sur les rayonnements ionisants

13 juin 2018
Par Benoit DE MINIAC

Un décret qui vise à améliorer la protection contre le radon, ce gaz cancérogène car radioactif. Il est incolore et inodore et d'origine naturel. Il est notamment issue du granit. Il se désintègre dans l'air sauf dans les lieux confinés, comme les maisons insuffisamment aérées.
En Bretagne, il est largement présent dans la Massif Armoricain.
Le décret concerne plus de 7000 communes en France dans lesquelles des mesures de radioactivité devront régulièrement être prise... avec obligation d'agir en cas de taux trop important... comme la mise en place de systèmes de ventilation performants.

La société Variscan, elle, renonce finalement à ses projets miniers en Bretagne.
L'information a été confirmée hier par le cabinet de Bruno Le Maire.
Bientôt rachetée par une compagnie minière Australienne, et opposée depuis 4 ans à la population bretonne, Variscan jette l'éponge.
Ses projets miniers concernaient des sites sur 4 communes, notamment Silfiac (56).